Naissance de l'Eglise Protestante de Gembloux

Les documents qui nous permettent de retracer la naissance de l'Eglise Protestante de Gembloux sont des récits de courage et de foi dans le contexte des relations difficiles entre Catholiques et Protestants au début du 20e siècle. L'Eglise Chrétienne Missionnaire Belge se servait de colporteurs bibliques, c'est-à-dire d'évangélistes qui visitaient villes et villages faisant du colportage notamment par la vente de Nouveaux Testaments et de Bibles, et prêchant l'Evangile en plein-air, entre autres, aux marchés. Dans le cadre de l'Eglise de Namur, deux de ses colporteurs ont marqué la région de Gembloux. L'un d'eux est Monsieur Ernest Cohy. Né le 14 mai 1864 à Champion, il est admis comme membre de l’Eglise de Namur en 1893. Après un court passage à Quaregnon, il commence son ministère dans la région namuroise le 15 juin 1895. Il est le fondateur de ce qui deviendra l’Eglise de Gembloux et de l’annexe à Grand-Leez. L’autre est Monsieur Osée Valet, qui reprend le ministère de son prédécesseur et qui amène le groupe biblique à devenir une Eglise, bien que appelée « station » ou « poste » car dépendant toujours de l’Eglise de Namur, et fonde une annexe à Lonzée.